Droit à l’oubli / Grille de référence AERAS

Le SiRIC Curamus organise un webinaire sur le droit à l’oubli – la grille de référence AERAS le 18 novembre 2021

A destination des associations de patients, ce webinaire a pour vocation d’informer sur les points suivants :

  • Droit à l’oubli et grille de référence AERAS : de quoi parle t-on?​​​​​​​
  • Grille de référence AERAS : rôle des associations​​​
  • Comment construire un dossier de demande d’intégration dans la grille de référence AERAS ?

👉 Inscrivez-vous au webinaire en cliquant ici.

 

 

Témoignages des acteurs de la convention AERAS

Découvrez les témoignages des acteurs qui se mobilisent pour permettre au plus grand nombre de refaire des projets de vie.
Dans ces vidéos, vous allez découvrir :
  • Les difficultés d’accès à l’emprunt immobilier ou professionnel pour les personnes malades ou qui l’ont été
  • Les enjeux de l’accès à l’assurance emprunteur pour obtenir un crédit bancaire
  • La convention AERAS : droit à l’oubli – grille de réfrence AERAS
  • Les missions des associations présentes au groupe de travail AERAS (Ligue contre le cancer, France Assos Santé…)
  • Le rôle moteur des associations de patients pour enrichir la grille de référence AERAS
  • L’accompagnement aux associations par le SiRIC CURAMUS

 

Commission de suivi et de proposition AERAS

Emmanuel Constans, président de la Commission de suivi et de propositions AERAS, revient sur l’objectif du droit à l’oubli et de la grille de référence qui permettent l’accès aux crédits immobiliers et professionnels et à l’assurance emprunteur pour les personnes présentant un risque aggravé de santé. L’objectif des prochaines années sera d’intégrer un nombre plus important de pathologies dans la grille de référence, enjeu pour lequel les associations de patients doivent jouer un rôle central.

Intervenant :

🎙 Emmanuel Constans, président de la Commission de suivi et de propositions AERAS

 

Le SiRIC Curamus accompagne les associations de patients

La grille de référence AERAS n’est pas figée, elle évolue régulièrement au gré des dossiers qui lui sont présentés. De plus, les progrès de la médecine permettent d’améliorer la prise en charge d’un nombre croissant de pathologies. Dans cette vidéo, le SiRIC Curamus revient sur son rôle d’accompagnement des associations de patients et propose de les aider pour le montage d’un projet de demande d’intégration dans la grille de référence AERAS.

👉 Pour cela, vous pouvez nous écrire : vieapreslecancer@curamus-cancer.fr

Intervenants :

🎙 Claude Forget, patient représentant des usagers et coordinateur du programme « Vie après le cancer » du SiRIC Curamus

🎙 Pr Marc Sanson, directeur du SiRIC Curamus

 

Intégration des leucémies lymphoïdes chroniques dans la grille de référence AERAS

Ce projet, mené par des hématologues, l’association SILLC (association de Soutien et d’Information à la Leucémie Lymphoïde Chronique et la Maladie de Waldenström) et avec l’appui du SiRIC Curamus, a permis d’obtenir des avancées majeures pour des patients porteurs de leucémie lymphoïde chronique sous certaines conditions et qui ne necéssitent pas de traitement. Depuis mars 2021, ces derniers peuvent ainsi avoir accès à l’assurance emprunteur dès le diagnostic de la maladie, avec un taux de surprime plafonné à 100% et pour une durée maximale de prêt de 15 ans. Pour en savoir plus sur les critères et les conditions spécifiques d’accès à ces assurances, rendez-vous sur le site de la convention AERAS.

Intervenants :

🎙 Claude Forget, patient représentant des usagers et coordinateur du programme « Vie après le cancer » du SiRIC Curamus

🎙 Pr Véronique Leblond, responsable du service Hématologie de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière

🎙 Christian Puppinck, président de l’association SILLC

 

Intégration des astrocytomes pilocytiques dans la grille de référence AERAS

Dans cette vidéo, les intervenants reviennent sur l’intégration en 2019 des astrocytomes pilocytiques dans la grille de référence AERAS. Suite à un travail réalisé par l’association ARTC (Association pour la Recherche sur les Tumeurs Cérébrales) et le Dr Caroline Dehais, neuro-oncologue à la Pitié Salpêtrière, les patients atteints de cette pathologie cérébrale peuvent désormais, sous certaines conditions relatives à la maladie et à son évolution, avoir accès à l’assurance emprunteur 4 ans au lieu de 10 ans après la fin du protocole de soins.

Intervenants :

🎙 Claude Forget, responsable de la Commission des patients de l’ARTC

🎙 Pr Jean-Yves Delattre, responsable du service des maladies du système nerveux central à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, fondateur et vice-président de l’ARTC

🎙 Dr Caroline Dehais, neuro-oncologue spécialiste des gliomes à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière

 

Rôle de la Ligue contre le cancer

Catherine Simonin, vice-présidente de la Ligue contre le cancer, revient sur le rôle majeur joué par l’association depuis de nombreuses années pour permettre un meilleur accès à l’emprunt des personnes atteintes de cancer. Sensibiliser les associations de patients et recueillir des données épidémiologiques de qualité sont des pistes d’amélioration à envisager pour inclure plus de pathologies dans la grille de référence.

Intervenante :

🎙 Catherine Simonin, vice-présidente de la Ligue contre le cancer

 

Rôle de l’Institut National Du Cancer

Philippe Jean Bousquet, Directeur de l’Observation, des Sciences des données et de l’Evaluation à l’INCa explique le rôle de promoteur que joue l’INCa depuis les prémices du Droit à l’oubli et de la grille de référence AERAS, et souligne la reconduction de ces dispositifs dans la stratégie décennale de lutte contre le cancer. L’INCa est le garant des données épidémiologiques en cancérologie utilisées par les experts en vue de l’intégration de nouvelles dispositions concernant les personnes ayant été atteintes d’un cancer dans la Grille de référence AERAS. Il pointe également les priorités pour les années à venir : intégrer davantage de pathologies dans la Grille de référence AERAS et faire en sorte que les personnes malades ou qui l’ont été soient mieux informées pour qu’elles puissent faire valoir leurs droits quand elles sont en situation d’emprunter.

Intervenant :

🎙 Philippe Jean Bousquet, Directeur de la Direction de l’Observation, des Sciences des données et de l’Evaluation à l’INCa

 

Témoignage de Christophe, confronté à un refus d’accès à la garantie perte d’autonomie

A la suite de son diagnostic d’une leucémie lymphoïde chronique, Christophe nous raconte le refus par sa compagnie d’assurance de la garantie perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). Ce refus l’a contraint à renoncer à son projet d’achat immobilier.

Intervenant :

🎙 Christophe, diagnostiqué d’une leucémie lymphoïde chronique